Pluraliser les régimes de signe pour rendre compte de l’usage

Vincent Beaubois - Camille Chamois

MOTS-CLÉS : Usage, relation, structure différentielle, cognition, pluralisme sémiotique.

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE : Si l’usage d’un objet ou d’un dispositif est ce par quoi celui-ci fait sens pour l’usager, une analyse en termes sémiotiques peut s’avérer éclairante pour penser cette relation liant l’usager et l’objet. Après avoir montré la complémentarité et les limites symétriques des modèles structuraliste et cognitiviste pour penser cette relation, nous proposerons de dégager une troisième voie, inspirée du « pluralisme sémiotique » de Félix Guattari, pour rendre compte de la relation d’usage : il s’agit de montrer que l’usage ne se définit jamais de manière univoque mais plutôt comme l’ouverture à une multiplicité de participations pratiques à des logiques sémiotiques différentes.

Pour lire le résumé de l'article en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
Pluraliser les régimes de signe pour rendre compte de l’usage

Vincent Beaubois - Camille Chamois

Université Paris Ouest Nanterre,
vincent.beaubois[at]u-paris10.fr
Université Paris Ouest Nanterre,
camille.chamois[at]u-paris10.fr

Article précédent

« (English) The Communication of Memory and the Inhabited Experience »
Pamela Salen - Pamela Salen
Retour au sommaire