Denials in the Labels for Packaged Chinese Foods: A Socio-psychological pragmatic Analysis

Xinren CHEN

MOTS-CLÉS : emballages alimentaires, chine, pragmatique, déni, additifs

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE : Malgré d’importantes recherches sur les étiquettes des aliments, peu d’attention a été accordée à un nouveau phénomène discursif concernant le contenu de l’étiquetage sur les emballages alimentaires en Chine. Cette étude empirique, qui porte sur un ensemble de données tirées des étiquettes des boissons chinoises emballées, met l’accent sur les déclarations négatives occasionnellement utilisées qui nient l’inclusion ou l’existence de certaines substances comme les additifs. En examinant les buts et les enjeux communicatifs de tels dénis, on met en évidence le mobile sous-jacent des ventes des marketeurs, tel qu’il ressort des entretiens semi-structurés. Du point de vue de la pragmatique socio-psychologique, on argumentera que l’utilisation du déni dans les étiquettes des aliments doit davantage être interprétée comme une stratégie de marketing que comme une offre d’information supplémentaire objective.

Pour lire l'article complet en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
Denials in the Labels for Packaged Chinese Foods: A Socio-psychological pragmatic Analysis

Xinren CHEN

Professor of English and Linguistics,
Nanjing University
cxr3354182[at]163.com

Article précédent

« Concevoir sa communication pour mieux communiquer sa conception architecturale »
Smail KHAINNAR
Retour au sommaire