Eléments de design sonore pour appréhender les livres numériques

Disponible en version imprimée

Olivier Rampnoux - Géraldine Cohen

MOTS-CLÉS : design sonore, ebook jeunesse, livre enrichi

L’ebook permet d’intégrer dans le livre une narration orale et même d’ajouter toute sorte de sons favorisant l’émergence d’une syntaxe sonore. Ce livre enrichi engendre de nouvelles interactions entre signes verbaux et signes sonores. En explorant ces potentialités de signification, nous interrogeons la possibilité de nouveaux de contrats de lecture entre auteurs, éditeurs et publics. A partir d’une expérimentation de lecture conjointe parents-enfants, nous cherchons à évaluer les modalités et le sens des interactions au travers du design sonore de l’objet.

 

Introduction

L’édition de livres numériques soulève de nombreuses interrogations allant des techniques de réalisation au choix de supports, en passant par les interactions et l’environnement sonore associés. Si la littérature concernant le design d’interactions est conséquente, l’étude du design sonore reste exploratoire (Bobrie et al., 2015). Or l’intégration de ce paramètre pourrait conduire à une véritable mutation de la lecture, alors même que le livre audio existe depuis près d’un siècle. Notre projet est de présenter une réflexion sur le glissement de sens opéré dans le livre sonore par l’innovation technologique de la tablette numérique et d’évoquer une première série d’implications.

Notre propos se focalise sur les livres illustrés pour enfants puisqu’il s’appuie sur une recherche d’usages1 réalisée en collaboration avec l’entreprise Néolibris IGS-CP, experte dans la conception et l’édition de livres numériques dits « enrichis »2. Visant à restituer la perception de l’ebook3 pour enfant dans ses aspects sensitif, symbolique et cognitif, nous nous sommes attaché à définir l’interaction avec l’objet, en tenant compte de l’activité générée (la lecture de loisir), de son contexte d’usage (le cadre familial), et du « contexte de ce contexte » (Askegaard et Linnet, 2011), à savoir la culture historiquement située dans laquelle ce bien s’inscrit. Comme l’enfant n’entre pas seul dans la culture de l’écrit (Donnat, 2009), nous nous sommes intéressés à son point de vue autant qu’à celui de ses parents, et aux interactions interpersonnelles liées à l’activité de lecture. Pour cette étude exploratoire, 12 dyades ou triades étaient mobilisées, soit 18 enfants de 5 à 11 ans (répartition équilibrée entre cycles 2 et 3 de l’école) et 14 parents impliqués dans l’accompagnement de la pratique de leur(s) enfant(s). Notre terrain était composé de familles « technophiles » disposant déjà d’une tablette (Ipad) afin que la gestuelle de navigation et le design du support ne brouillent pas l’expérimentation de lecture numérique. De plus, les parents disposaient d’un fort capital culturel, caractéristique réputée favoris er l’adoption précoce de l’e-book (étude ARCEP 2012).
Dans un premier temps, des entretiens approfondis semi-directifs nous ont permis d’appréhender les cultures familiales du livre et du numérique. Réalisés au domicile, ils ont favorisé l’observation de la place physique accordée aux objets (livres et Ipad) et au rapport intime entretenu avec la lecture. L’interaction parent/enfant, quant à elle, a facilité l’identification des relations interpersonnelles et des pratiques du foyer. Ces interviews ont confirmé la place primordiale accordée aux livres (capital matériel et culturel), et le fort...

Le reste de l'article est disponible dans la version papier du numéro

Acheter
sur editions-harmattan.fr

Références

Ariès, P. (1960). L’enfant et la vie familiale sous l’ancien régime, vol.3. Paris: Plon.

Askegaard, S. et Linnet, J.T. (2011). Towards an epistemology of consumer culture theory Phenomenology and the context of context. Marketing Theory, 11(4), 381–404.

Aurell, M. (2011), Le Chevalier lettré - Savoir et conduite de l’aristocratie aux XIIe et XIIIe siècles. Paris : Nouvelles études historiques, Fayard.

Bobrie F., Bordron J.F. et Chandès G. (2015). Les sens du son. Limoges : Solilang.

Chartier, A.M. (2007). L’école et la lecture obligatoire. Forum éducation culture. Paris : Retz.

Chartier, A.M. (2009). Lire avec les enfants. Le point sur..., (14), 1–17.

Cohen G., La Ville (De) V.-I. et Rampnoux O. (2013). Du livre illustré au livre dit « enrichi » : approche exploratoire de la perception de l’e-book pour enfant. Dispositifs numériques : contenus, interactivité et visualisation, Actes du 16ème colloque International sur le document Electronique, S. Chaudiron, M. Ihadjadene, B. Jacquemin Eds. Paris : Europia, 27-37

Deshays, D. (2006). Pour une écriture du son. Paris : Klincksieck.

Donnat, O. (2009). Les pratiques culturelles des Français à l’ère numérique. Culture études, (5), 1–12.

Hétu, J. (2012). Le livre CD : s’accorder aux mots de l’ère numérique. Le livre, produit culturel : politiques éditoriales, stratégies de librairie et mutations de l’objet de l’invention de l’imprimé à la révolution numérique, Polizzi G. et Réach-Ngo A. eds. Paris : L’Harmattan-Orizons, 333–50.

Igonet, A. (2005). Une architecture du son dans la communication multimédiatée. Une architecture du son, Adjiman R. et Cailler B. eds. Paris : L’Harmattan, 218–53.

Leroy-Boussion, A. (1966). La lecture silencieuse. L’année psychologique, 66(2), 579–98.

Livingstone, S. et Drotner, K. (2008). International handbook of children, media and culture. London : SAGE.

Meunier, J.P. (2013). Des images et des mots - cognition et réflexivité dans la communication. Louvain-la-Neuve : Academia-l’Harmattan.

Odin, R. (2011). Les espaces de communication : introduction à la sémio-pragmatique. Grenoble : Presses universitaires de Grenoble.

Remond E., Perret-Truchot L., Rampnoux O. et Truchot P. (2012). Regard fasciné, œil ouvert. Document numérique, Vol. 15(3), 95–117.

Renonciat, A. (1998). Livres illustrés et albums, 1900-1950. Livres d’enfance, livres de France, Renonciat A., Ezratty V., et Patte G. eds. Paris : Hachette jeunesse, 77–102.

Schutz, A. (2008). Le chercheur et le quotidien : phénoménologie des sciences sociales. Paris : Klincksieck.

Annexe 1 : Liste des ouvrages sélectionnés pour la phase d’expérimentation de lecture conjointe d’ebook

Bibliothèque des élèves de Grande section de maternelle /CP :

Collectif (2012). Nemo. Disney/Pixar (Ibook, album illustré homothétique, audio au choix)

Garus, M. et Balcaen, T. (2013). Francis. Néolibris (Ibook, album enrichi peu animé, audio au choix)

Lafond, M.H.et Solenne (2013). Le petit père Gaspard. Zabouille (Ibook, album illustré peu animé et interactif, audio au choix)

Sonne, K. et Lya’rt (2012). Bonne nuit Lili. Zabouille. (Ibook, album illustré peu animé et interactif, narration audio au choix)

Grimm, J. et Wilhem Grimm, W. (2011). Tom Pouce, Hybrid’Production (Ibook, album illustré peu animé, enrichissement sonore / audio au choix)

Tibi , M. et Cilia, C. (2013). L’histoire d’Adèle la coccinelle. La Boîte aux histoires. (Ibook, album illustré, enrichissement multimedia, narration audio au choix)

Picouly, D. (2013). Lulu et le loup bleu. Magnard Jeunesse. (application, album illustré légèrement animé, narration audio au choix)

Collectif (2013). Le marchand de sable. Hokusbookus. (application animée et interactive / narration audio au choix)


Livres jeux :

Gousset, A.S. (2012). Comment cacher un caïman à sa maman, Tralalère. (application jeu, narration audio obligatoire)

Sonne, K. (2011). Joue avec la Grand-mère du Petit Chaperon Rouge. Zabouille. (Ibook, livre jeu, narration audio obligatoire)

Collectif (2011). Cendrillon. Gallimard. (application, livre-jeu très enrichi et très interactif / narration audio au choix)


Bibliothèque
des CP/CE2 :


Nicolas, C. et Long, G. (2010). Tetine Man, T.1. Didier Jeunesse. (Ibook, BD homothétique, sans enrichissement sonore)

Dutto, O. (2013). Les P’tis Diables, T.15. Soleil. (Ibook, BD homothétique, sans enrichissement sonore)

Cardona, P. et Mariolle, M. (2010). Foot de rue,T.13. Soleil et Tele Images Kids. (Ibook, BD hotmothétique, sans enrichissement sonore)

Pef (2012). La belle lisse poire du prince de Motordu. Gallimard. (Ibook, homothétique / narration audio par l’auteur au choix)

Moncomble, G. et Pillot, F. (2010). Moi, Thérèse Miaou, Pas touche à mon coussin, Hathier. (Ibook, roman homothétique / narration audio au choix)

Bezançon, R. et Lie, J.C. (2012). Zarafa, Primalinéa. (Ibook, enrichi et interactif / narration audio au choix)

Maes, D. (2012). Bleu de toi. Cotcotapps. (application, animée et interactive / narration au choix + enregistrement narration audio possible par le parent)

Bouzzine, A. et Farges, V. (2012). Le garçon aux grandes oreilles. Les Braques. (Ibook, animé, très enrichi multimedia / narration audio au choix)

Dupin, O. et Armand (2013). L’ecole des Voyoux. Zabouille. (Ibook, homothétique mais avec une enquête interactive)

Brient, L. et Gaudriot, C. (2013). La princesse aux petits prouts. Audois et Alleuil. (application, animée, enrichie et très interactive/ narration audio au choix)


Livres jeux :

Bouclet, F. (2013). Le peuple Piu Piu, Néolibris (Ibook, livre-jeu interactif, testé avant sa finalisation sonore)

Collectif (2012). La sorcière sans nom. Slimcricket. (application, livre-jeu très interactif, narration audio au choix)

Bibliothèque des CE2/CM1/CM2 :

Goscinny, R. et Uderzo, A. (2013). Asterix le Gaulois. Hachette. (Ibook, BD homothétique, sans son)

Goscinny, R. et Sempé, J.J. (2013). Le petit Nicolas.Imav. (ibook, homothétique, sans son)

Morris et Goscinny, R. (2013). Lucky Luke, T.1. Dargaud. (Ibook, BD homothétique, sans son)

Roba, J. et Allouche, S. (2011). Boule et Bill, Chiens et Chats. Mango (Ibook, Roman illustré homothétique, sans son)

Ronchi, R. (2013). Geronimo Stilton, T.53. Albin Michel. (Ibook, roman illustré homothétique, sans son)

Sepúlveda, L. (2013). Histoire du chat et de la souris qui devinrent amis. Métailié. (Ibook, roman homothétique, sans son)

St Exupéry (de), A. (2012). Le petit Prince. Gallimard Jeunesse. (Ibook animé, narration audio au choix, voix de Bernard Giraudeau)

Lacombe, B. et Perez, S. (2013). L’herbier des fées. Albin Michel. (Ibook, album illustré très enrichi, interactif, pas de narration audio, mais bande son et animation sonore)

Vidal, S. (2013). Contes du haut de mon crâne. La souris qui raconte. (application, album illustré enrichi, audio au choix, très interactif)

Dutruch, C. et Lancien, J. (2103). L’ogre doux. La souris qui raconte. (application, album illustré peu animé, graphique, audio au choix)

Livres jeux :

Collectif (2013). Leonard de Vinci, le jeu. Universciences. (application, livre-jeu associé à l’exposition de la Cité des Sciences et au livre de Casterman)

Collectif (2012). La sorcière sans nom. Slimcricket. (application, livre-jeu très interactif, narration audio au choix)

Notes de bas de page

1
Cohen G., La Ville (De) V.-I., Rampnoux O. (2013). Du livre illustré au livre dit « enrichi » : approche exploratoire de la perception de l’e-book pour enfant. Dispositifs numériques : contenus, interactivité et visualisation, Actes du 16ème colloque International sur le document Electronique, S. Chaudiron, M. Ihadjadene, B. Jacquemin Eds. Paris : Europia, 27-37

2
Ouvrage offrant des suppléments de contenus multimédia : ambiance sonore, animation des illustrations, liens hypertexte et fonctionnalités intégrées

3
L’ebook est le terme que nous emploierons ici pour désigner l’objet formé par le support numérique (ici la tablette) et le contenu du livre quel que soit son format.

4
Liste des ouvrages en annexe.

5
De Bergerac C. (1655), Histoire comique des Etats et Empire de la Lune. Paris : Ed. du Boucher, 2002, 77-78 

6
Eliséo Véron a inventé la notion de « contrat de lecture » pour évoquer la nécessité de lier analyse sémiotique du message communiqué et étude de la perception du récepteur. Depuis, cette notion a été reprise et adaptée par les spécialistes du livre.

7
La navigation comme la lecture sont deux modalités métaphoriques possibles des usages de l’espace et de la temporalité

Olivier Rampnoux - Géraldine Cohen

Université de Poitiers,
olivier.rampnoux@univ-poitiers.fr
Directrice de Mise en Mots,
geraldine@misenmots.fr

Article précédent

« (English) Myths: Representation of Design in the New-Age of Communication »
Doganberk Demir
Retour au sommaire