Architecture et médiation : des outils pour le renouvellement urbain

Rémy VIGNERON

MOTS-CLÉS : architecture, médiation, bimby, co-conception, coproduction

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE : Dans sa configuration contemporaine, le principe de participation, appliqué à la fabrique de la ville, met l’accent sur l’exigence d’un débat argumenté entre citoyens par l’entremise de la puissance publique. Bien que ce principe ne fasse toujours pas consensus, certaines pratiques plus pragmatiques forment un « nouvel espoir ». En quoi ce renouvellement consiste-t-il ? Deux mouvements professionnels — français et américain — constitués d’architectes et d’urbanistes proposent de réinventer la fabrique de la ville ordinaire grâce à une approche novatrice articulant une posture architecturale forte à des modes d’intervention inclusifs. Chaque pratique, à sa façon, adopte une posture de médiation jouant l’intermédiaire entre les citoyens et la puissance publique, facilitant ainsi le débat argumenté dans le but de mettre en action la fabrique de la ville sur la ville.

Pour lire l'article complet en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
Architecture et médiation : des outils pour le renouvellement urbain

Rémy VIGNERON

Urbaniste, docteur en architecture, chercheur au laboratoire InVivo (affilié au laboratoire PROJECT [s] de l’ENSA de Marseille remy.vigneron[at]gmail.com

Article précédent

« Cette image qui parle. Sur quelques contradictions de l’image de synthèse en architecture »
Aleksey SEVASTYANOV
Retour au sommaire