Corps certain et corps conducteur : construction du sens et des identités par le texte imprimé et la textualité numérique

Ugo RUIZ

MOTS-CLÉS : énonciation, identité, auteur, texte, internet

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE :  Cet article montre comment la textualité imprimée et numérique forme deux corporalités qui façonnent l’identité des individus. Ces deux systèmes de communication, et les deux corporalités qu’ils impliquent, cohabitent et offrent un champ de possibilités différentes et complémentaires. Dans un premier temps, par l’idée de corps solide est décrit le rapport spécifique et déjà ancien qui se crée entre individus et textes
imprimés, avec au centre du dispositif un partage des rôles net entre producteur et récepteur. Cet édifice, représenté par le succès du livre papier et le développement de l’auteur comme source d’autorité, se caractérise par une stabilité, même si celle-ci se trouve aujourd’hui remise en question par les nouvelles technologies de communication. Dans un second temps, à travers l’idée de corps conducteur l’étude s’attache à montrer comment l’outil numérique crée une forme de fluidité dans les échanges, imposant ses propres normes de communication et ses propres structures cognitives aux usagers. Ceux-ci acquièrent une liberté nouvelle dans la communication et dans l’activité créative dans la mesure où Internet se présente comme un espace de publication ouvert à tous ; mais ils se trouvent en même temps liés à une archive de métadonnées et d’algorithmes omnipotente. Cet édifice énonciatif est d’autant plus puissant qu’il n’y a pas vraiment de centre qui fasse autorité sur Internet; celui-ci est remplacé par la visibilité qui constitue une source de pouvoir en soi. Cette nouvelle logique impliquée par la textualité numérique a abouti à un nomadisme généralisé où chaque utilisateur est simultanément producteur et récepteur de messages dans le
flux des communications.

Pour lire le résumé de l'article en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
Corps certain et corps conducteur : construction du sens et des identités par le texte imprimé et la textualité numérique

Ugo RUIZ

Université de Göteborg

Article précédent

« Médiation, design et gestualité numériques. Analyse de l’interface Astronaut »
Cédric HONBA HONBA
Retour au sommaire