La construction des représentations des arts et artistes « non occidentaux » au sein d’un catalogue d’exposition : le cas de Partage d’Exotismes (Biennale de Lyon, 2000)

Rime FETNAN

MOTS-CLÉS : biennale, représentations, catégories artistiques, catalogue d’exposition, analyse des médiations

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE : À travers l’analyse du catalogue d’exposition « Partage d’Exotismes » de la Biennale de Lyon (2000), cet article propose de mettre en lumière aussi bien le contenu des représentations sociales véhiculées par le catalogue d’exposition que les moyens par lesquels celles-ci sont véhiculées au lecteur. Le choix du catalogue s’est fait en écho avec l’article de Fanchon Deflaux, qui proposait en 2004 d’analyser la construction des représentations de l’art et des artistes dits « non occidentaux » dans la presse à la suite de cette même biennale. Son étude avait mis en lumière un certain nombre d’éléments relatifs à la représentation sociale des œuvres et artistes non occidentaux que nous souhaitons confronter ici avec le discours des producteurs de l’exposition. C’est en particulier l’étude des catalogues, appréhendés comme objets communicationnels et médiatiques, qui nous permettra ainsi de déterminer s’il existe une cohérence au sein des processus de construction des représentations des œuvres et des artistes.

Pour lire le résumé de l'article en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
La construction des représentations des arts et artistes « non occidentaux » au sein d’un catalogue d’exposition : le cas de Partage d’Exotismes (Biennale de Lyon, 2000)

Rime FETNAN

Université Bordeaux Montaigne
rime.fetnan[at]u-bordeaux-montaigne.fr

Article précédent

« « On apprend à regarder la peinture » Des textes de médiation didactiques au musée d’art »
Samuel COAVOUX
Retour au sommaire