Stratégies et enjeux communicationnels des expositions muséales des marques de luxe : Chanel, Dior & Louis Vuitton

Eleni MOURATIDOU

MOTS-CLÉS : luxe, patrimoine, transmédia, dépublicitarisation, muséalisation

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE : D’un point de vue axiologique, un objet de luxe est organisé autour des valeurs comme la qualité, la sélectivité et la rareté. D’un point de vue marchand, il rencontre depuis quelques décennies une industrialisation et diffusion massive susceptible de contredire l’univers axiologique dans lequel il évolue. Face à cette contradiction, les acteurs du luxe développent des stratégies communicationnelles permettant de valoriser davantage la dimension symbolique, voire artistique de leurs produits. Nous interrogeons ici les stratégies et enjeux communicationnels des expositions muséales de marques de luxe. L’objectif est de rendre compte de la façon dont ces expositions sont d’une part, un prétexte communicationnel faisant partie d’une stratégie de récit transmédia et, d’autre part, une occasion de concilier rareté et omniprésence, voire banalisation de l’objet de luxe.

Pour lire le résumé de l'article en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
Stratégies et enjeux communicationnels des expositions muséales des marques de luxe : Chanel, Dior & Louis Vuitton

Eleni MOURATIDOU

Université Paris 13 – Labsic,
mouratidou[at]univ-paris13.fr

Article précédent

« Le rôle de l’espace dans l’exposition. Ara Pacis et Maxxi à Rome : le musée s’expose »
Isabella PEZZINI
Retour au sommaire