Naming : reflecting and constructing disability and public health policy and practice

William SHERLAW

MOTS-CLÉS : analyse de discours critique, handicap, santé publique, terminologie, théorie d’étiquetage

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE : Les noms utilisés dans les domaines du handicap et de la santé publique reflètent et construisent la pratique et la politique. Ils constituent une partie importante du discours, car «le langage [est] une forme de pratique sociale». (Fairclough, 2001) Le discours dépasse la transmission de l’information, il permet aussi de faire et d’être (Gee, 2014). Les noms, non seulement renseignent, mais classifient aussi, confèrent des identités et distribuent des biens sociaux. Ils évoquent des relations et racontent des histoires. Bref, ils font du travail politique. Mettre l’accent sur les noms relatifs au handicap et à la santé publique fournit un point de départ utile pour l’analyse des politiques et des pratiques. Changer les noms ne transforme pas la réalité de manière simpliste, mais peut être le signe avant-coureur du changement social.

Pour lire le résumé de l'article en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
Naming : reflecting and constructing disability and public health policy and practice

William SHERLAW

EHESP, LABERS
Laboratoire d’études et de recherches en sociologie
(EA 3149) F-35000 Rennes, France
William.Sherlaw[at]ehesp.fr

Article précédent

« La rhétorique hygiéniste dans les brochures de l’INPES contre le tabagisme »
Marc BONHOMME
Retour au sommaire