Réception des publicités sociales et promotion de la santé publique. Le cas des affiches sur le gaspillage alimentaire

Mona JUNGER-AGHABABAIE

MOTS-CLÉS : Designer, affiche, récepteur, gaspillage alimentaire, comportement

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE : Les affiches sociales et la communication visuelle sont au centre de l’intérêt de cet article. Il s’articule autour des concepts d’« action responsable » et des pratiques liées à la réception des images publicitaires liées à la promotion de la santé publique. Les designers conceptualisent et produisent leurs créations en espérant que celles-ci s’intègrent dans les pratiques culturelles et sociales des récepteurs. Dans le cas des affiches sur le gaspillage alimentaire, nos interrogations sont les suivantes : comment le designer conceptualise-t-il et produit-il sa version finale? Comment les récepteurs s’approprient-ils ces affiches ? Ces créations sont-elles la capacité de pousser leur récepteur à un changement d’attitude? Pour pouvoir répondre à ces questions, nous avons rencontré deux designers françaises, Axelle Roue et Hélène Petit. Nous les avons questionnées sur leurs créations concernant le gaspillage alimentaire exposées en juillet 2013 dans des stations du métro parisien.

Pour lire le résumé de l'article en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
Réception des publicités sociales et promotion de la santé publique. Le cas des affiches sur le gaspillage alimentaire

Mona JUNGER-AGHABABAIE

Docteure en Sciences de l’art;
chercheuse associée à l’Institut ACTE- UMR CNRS 8218
« Sémiotique des Arts et du Design »,
Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
monababaie[at]hotmail.com

Article précédent

« Communication en contexte de crise sanitaire Ebola en Guinée : approche socio-discursive d’iconotextes de prévention »
Alpha BARRY - Andrée CHAUVIN-VILENO
Retour au sommaire