La traduction intersémiotique dans la construction d’avatars comme moyen communicationnel pour le traitement de la schizophrénie en Thérapie Avatar

Roberto CHIACHIRI - Rodrigo MORAIS

MOTS-CLÉS : schizophrénie ; thérapie avatar ; traduction intersémiotique ; médiation ; représentation.

RÉSUMÉ DE L’ARTICLE : L’étude présente une analyse de la Thérapie Avatar, qui est une méthode de traitement des hallucinations auditives chez les patients atteints de schizophrénie à travers des images qui sont censées représenter les voix que les schizophrènes entendent, dans le but de réduire l’utilisation de médicaments et de traitements traditionnels radicaux. L’objectif proposé ici est de comprendre comment l’esthétique de ces images peut réussir à produire son effet thérapeutique, à mesure que la communication du patient avec la supposée entité hallucinée devient possible. L’étude considère le processus thérapeutique comme une médiation et une traduction intersémiotique pensée comme une théorie de la communication. Par conséquent, la méthode d’analyse est basée principalement sur la sémiotique de C. S. Peirce.

Pour lire le résumé de l'article en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
La traduction intersémiotique dans la construction d’avatars comme moyen communicationnel pour le traitement de la schizophrénie en Thérapie Avatar

Roberto CHIACHIRI - Rodrigo MORAIS

Professeur en Sémiotique de la communication,
Cásper Líbero, Sao Paulo (Brésil) :
archiachiri[at]casperlibero.edu.br
Professeur en Communication publicitaire,
Faculdade Cásper Líbero, Sao Paulo (Brésil) :
ramorais[at]casperlibero.edu.br

Article précédent

« Nudge and the politics of wellbeing: bringing biopower into dialogue with critical discourse analysis »
Jane MULDERRIG
Retour au sommaire